mercredi 7 décembre 2016

Retour chez l’imprimeur pour la… 7ème fois !


Mon Petit chaperon qui n’était pas rouge plaît, replaît et rereplaît !

Pour la 7ème fois, il est de retour chez l’imprimeur… 
 avec donc un peu plus de 20 000 lecteurs conquis. 




Je ne peux pas vous dire grand chose d'autre
qu'un énorme et extrêmement joyeux 

 ♥ ♥ ♥ M E R C I ♥ ♥ ♥ 


mardi 6 décembre 2016

Montreuil, c’est fini…



Et c’était tellement bien, tellement intense
que je n’ai même pas fait de photos ! 

Si une seule : 

 La photo de la fin. 
(Celle du moment où le blues d’après Montreuil
commence à monter… gloups !) 

Heureusement, les autres en ont fait :

 L’atelier virtuel, moins une ♥♥♥ 

L’atelier virtuel, moins trois ♥♥♥ 

(Comme ça, le compte est bon !) 


Un super repas où t’es même pas censée aller
et où tu passes une soirée +++ ! 
Merci Marie et Loïc de la Palissade
pour l’accueil, les rires et tout le reste ! 

Pour le reste, zéro photo (vous étiez prévenus !) mais des souvenirs à gogo :
une rencontre imprévue avec Super-Kim ♥, une autre pas planifiée avec un Fred tout sourire et une Delphine assortie, deux rendez-vous riches et souriants et vivifiants, des retrouvailles en mode gros hug avec des gens d’une petite île du mois de juin, des bonnes nouvelles pour une série à venir, une Bordelaise qui a toujours le même rire irrésistible, du trafic de saucisson, une Églantine avec des crayonnés de ouf !, un gars pas triste du tout et capable de danser avec seulement la moitié de son corps, une fille dingue de lamas (laineux !), un hangar avec des guirlandes lumineuses et de la musique très fort, une Muriel de Montbéliard au sous-sol :-), un Hubert qui claque une bise dans une allée, une Clémentine qui veut nous emmener en boite de nuit,… et j’en oublie évidemment !

Mais voilà… c’est fini. 

Bon, pas grave, on a déjà programmé
nos journées de présence pour notre Montreuil 2017 ! 
Youpi ! 

lundi 5 décembre 2016

¡ Maravilloso !


L’hippopotin (Talents Hauts, illustré par Hajnalka Cserhati) 
va bientôt partir à la conquête de l’Amérique Latine. 


 C’est la bonne nouvelle du moment, qui me remplit de joie ! 


En attendant la traduction,
vous pouvez bien sûr toujours offrir, ou découvrir, 
ce petit roman qui célèbre le droit à la différence 
(et aux fesses rondes !) 

jeudi 1 décembre 2016

Montreuil 2016




LE salon du livre et de la presse jeunesse, le rendez-vous annuel où l’on peut avancer sur ses projets avec ses éditeurs, prendre des contacts avec de peut-être futurs collaborateurs, retrouver ses collègues et amis auteurs et illustrateurs et papoter jusqu’à plus soif !



 J’y serai à partir de demain. De 13h à 15h, sur le stand de la Charte. Et samedi, pour une séance de dédicaces sur le stand des Petits Bérets, de 14h à 15h30, avec mes Crottes de libellule, si ça vous dit de passer !

Et puisqu’on parle de la Charte, ma participation à la campagne Charte "Dans la peau d'un auteur jeunesse" pour sensibiliser sur nos conditions de travail et nos (très) faibles revenus :


(Et encore, pour faire ce calcul, la Charte s'est basé sur des Droits d'Auteur à 6 %. Moi -comme beaucoup d'autres auteurs-, j'ai plus souvent 3%, voire 4% -quand les choses se passent bien- parce que dans le cas d'un album, on partage ces 6% avec l'illustrateur... Bref en réalité, il me faudrait donc plutôt vendre 16 932 livres, pour rassembler une somme pareille !)

Conclusion :
à Montreuil ou ailleurs, n'hésitez pas à acheter nos livres ! ;-)


mercredi 30 novembre 2016

La bonne nouvelle du mercredi !


Mon papy voit la vie en jaune 
(avec Belin Jeunesse et Stéphanie Rubini)
est dans la sélection du Livre Élu 2017. 
YEAH ! 


Une (4ème !) sélection à découvrir par ici

mardi 29 novembre 2016

La pépite jeunesse du mardi ♥


C’est le titre que Noukette a donné, après sa lecture, à « Mon grand frère tombé du ciel » (Alice Jeunesse).

Petit extrait de sa chronique de La bibliothèque de Noukette :
« Avec beaucoup de finesse, Sandrine Beau se met dans la peau d’une jeune adolescente qui voit son monde s’effondrer en découvrant que son père a eu une vie avant elle. Qu’il a aimé une autre femme que sa mère. Qu’il a eu un enfant. Et qu’elle n’est plus la seule… Assaillie par des sentiments contradictoires, Vicky oscille entre colère, jalousie, sentiment de trahison et cruelle sensation d’abandon. Un roman qui sonne juste, qui sait se faire tendre et drôle, et une jeune héroïne à laquelle les jeunes lecteurs n’auront aucun mal à s’attacher. » 



Un « joli roman sur le poids des secrets" (je cite toujours) que Noukette a découvert en lecture partagée, avec Jérôme d'Une berge à l'autre :
« Un petit roman qui souligne l’incompréhension pouvant se développer entre parents et enfants par manque de communication. Sandrine Beau trouve le ton juste pour montrer l’évolution des sentiments de Vicky. Rien n’est surjoué et le final en happy end où l’esprit de famille et la bienveillance l’emportent offre une petite touche positive bienvenue…. Rondement mené, une lecture qui fait du bien. »


Et puis, il y a eu la lecture si fine de Blandine du blog Vivrelivre :
« C’est avec beaucoup de finesse, de réalisme et même d’humour que Sandrine Beau nous décrit tout le cheminement des sentiments ambivalents vécu par Vicky... Comme le poids de ces secrets de familles, que toutes connaissent, et qui finissent toujours par se révéler, impactant invariablement les enfants. » 


Un "joli roman sur les liens familiaux" pour Clémentine du blog Des Livres et Vous :
« C’est avec beaucoup de simplicité et avec une belle sensibilité que Sandrine Beau nous raconte ce secret de famille, la souffrance et l’incompréhension générée par le manque de dialogue entre Vicky et son père. Un joli texte. » 


Lydie de Butiner de livres en livres :
« Sandrine Beau sait y faire pour nous émouvoir. Avec justesse elle se met dans la peau de cette pré-ado et retranscrit à merveille ses émotions. J’ai particulièrement aimé les rapprochements par petites touches de cet homme vers sa petite sœur, les maladresses du père, l’accueil sans réserve de la part de la mère, et la petite nièce attachante. Un très joli roman solaire. »



 Thierry Bonnety de Lecture Jeunesse 83 :
« Sandrine Beau chahute ses lecteurs, elle ménage le suspens et traite avec beaucoup de bienveillance et de subtilité cette affaire de famille. Sandrine Beau a un talent particulier dans la mise en scène des rapports humains. Un roman entraînant qui ne laissera personne insensible. Une belle aventure de lecture. » 



Merci à tous pour ces beaux retours ♥

lundi 28 novembre 2016

Polar City, 3ème épisode

 

Dans le mag Je Bouquine, du mois de novembre 2016,  
Séverine, Kim et moi, on vous propose une nouvelle aventure/enquête
du trio d’ados Toni, River et Gaston : La porte mystérieuse.


De quoi ça parle ? 

On vous dit tout :
Il se passe des choses étranges derrière cette porte mystérieuse,
par laquelle des gens passent pour découvrir leur avenir,
contre une grosse somme d’argent. Ils en ressortent 
hagards et privés de souvenirs… 

Toni, River et Gaston décident de se faire passer
pour des ados curieux de connaître leur futur. 



Allez, go ! On se rue sur le nouveau JB ! 


jeudi 24 novembre 2016

Corrections en cours


L’étape des corrections, quand on parle dans les classes à nos lecteurs, c’est visiblement ce qui est le moins glamour. Et c’est vrai que ce n’est pas toujours simple. Mais en même temps, c’est à chaque fois, extrêmement excitant ! On améliore, on rend cohérent, on éclaircit, on supprime les passages inutiles, les répétitions… Bref, rien que de l’indispensable pour arriver à un texte qui coule tout seul, sans entraves.

Un instantané de la fin de la 1ère étape des corrections
d'un gros roman à paraître en février 2017 :

  (Quand on en arrive à la dernière ligne,
on pousse un ouf de soulagement, quand même ^^) 


Là, c'est un petit morceau de la fin de la 2ème étape… Pfiou !

 (Sous l’œil bienveillant de mon éditrice, 
mercimerci Mélanie !) 

Et bientôt, on va attaquer la 3ème vague de corrections…
Allez, faut pas mollir !

mardi 22 novembre 2016

Le Feuilleton des Incos


C’est une super animation qui est proposée aux écoles partout en France (et même à l’étranger). Grâce à l’association des Incorruptibles (celle-là même qui organise chaque année le super Prix, oui !), les élèves et leurs professeurs ont la possibilité de découvrir les coulisses de la création du métier d’écrivain et d’assister à l’écriture d’un roman.

J’ai la grande chance de faire partie des auteurs choisis, cette année, pour le Feuilleton des Incos et j’écris donc sous les yeux bienveillants et pertinents de six classes de CM et de sixième.


Là, c’était mon premier coucou (ravi, ça se voit ? ^^)
à mes futurs lecteurs.

Depuis, on a déjà échangé sur les trois premiers chapitres. Et dans les jours qui arrivent, je vais avoir leurs retours sur les trois suivants. J’attends ça avec impatience !

Le point final est prévu pour la fin janvier, ce qui nous fait encore quelques semaines pour continuer à nous amuser :-)

lundi 21 novembre 2016

La semaine du Livre de Saint Germain Lembron


Il y a des écoles formidables : 

 
Là, c’était dans la classe de Sylvia, à Paulhac ♥
Merci encore pour votre accueil, les petits (et leur super maîtresse !), je garde au chaud et précieusement, cette heure virevoltante qu’on a passé ensemble !

Dans la même école, la classe des GS/CP de Nadège avaient lu (entre autres) La robe à froufrous ! Une robe qui les a inspirés, regardez ces chouettes créations :




A Saint Germain Lembron, la classe de CM1 de Vincent avait mis le paquet avec des lectures à gogo, eux aussi, des questions qui fusaient et… des surprises !


 Chaque enfant m’avait préparé un petit cadeau personnalisé.

Incroyable ! 
Et hyper touchant ♥


Le mobile Sardines, réalisé par Cerise


 Le poème surchou de Lou-Ann

Il y a eu, toujours à Saint Germain, la classe qui avait profité de la lecture du Garçon qui parlait avec les mains, pour apprendre à signer. Ils m’ont montré comment dire « bonjour », « au revoir » et « merci ». Trop forts !

A Orbeil, on avait également beaucoup lu et là encore, les enfants étaient passionnés, curieux et attentifs.
Merci à tous !


Grand merci enfin à Nathalie, Georgette, Virginie, Christine, Damien (et les autres) de l’association La Licorne, essaimeur culturel, qui nous ont si bien accueillis !

Et puis, vous vous souvenez ? Je vous avais dit que je vous raconterais si l’Auvergne, c’était joli. Et bien oui, ça l’est. La preuve en quelques photos :




Le magasin de tonneaux d'occasion
(j'ai regretté fort qu'il ne soit plus en activité, vous vous en doutez !)







La cathédrale de Brioude, 
une merveille que j'ai découverte grâce à Stéphane Frattini,
qui en plus d'être mon chauffeur jusqu'à Paulhac,
a fait un détour pour que je ne rate pas ce spectacle éblouissant !


Le sol, avec cailloux incrustés.


 Les peintures murales incroyablement bien conservées. 




Pour résumer : l'Auvergne, ça vaut le détour ! :-)



mercredi 16 novembre 2016

L’Auvergne



Ça a l’air drôlement joli, non ?

Je vous dirai si c’est aussi époustouflant que sur la photo, puisque je prends le train pour Saint Germain Lembron et sa semaine du livre. (7 trains, 14 heures de voyage… faites que le Dieu des correspondances à l’heure et des trajets sans souci soit avec moi ! ^^)

Au programme, quand je serai arrivée, deux jours de rencontres avec les écoles et un salon.

Je vous raconte tout la semaine prochaine !

vendredi 4 novembre 2016

Polar City – La photo qui fait mal


Pendant que Kim Consigny finalise les illustrations de l’épisode 4 et qu’avec Séverine Vidal nous intégrons les dernières corrections à l’épisode 5, le second épisode de notre BD ado est dans le nouveau numéro de Je Bouquine.




"La photo qui fait mal" scénario Séverine Vidal & Sandrine Beau / illustrations Kim Consigny, en ce moment dans toutes les maisons de la presse, pour les 10/15 ans (et les autres aussi !)

mardi 1 novembre 2016

L’île de Ré


Il y a eu la traversée du pont de l’île de ré, sur fond de ciel orangé, qui vire soudain au violet et l’océan partout autour. C’était une sacrée entrée en matière, garantie 100 % émotion, avec quelques larmichettes et une énorme envie de vivre ici. Juste ici.

Après, pile en face de l’hôtel, il y a eu ça :


Il y a eu deux chouettes rencontres dans la bibliothèque de Saint Martin et la médiathèque de Sainte Marie, avec les lecteurs petits et grands et avec un super accueil des bibliothécaires, Fabienne et Julie.


Il y a eu un atelier d’écriture extra avec des enfants débordants d’imagination, mais aussi avec leurs mamans qui ont eu envie de jouer avec les mots.



Il y a eu une conférence imprévue, qui a été une grosse source de stress, mais qui s’est déroulée finalement dans le rire, grâce à la bienveillance et au sourire d’Olivier Lebleu (merci ex-futur Poppys !)






Il y a eu surtout plein de belles rencontres. Avec les lecteurs et les visiteurs du salon, avec mes collègues auteurs (coucou Mayana et Clothilde ! :-), avec les bibliothécaires de l’île, Annabelle Barriteau de la Communauté de Communes de l'île de Ré et toute l’équipe organisatrice du salon. Avec aussi Stéphanie et sa jolie famille qui m’ont fait découvrir (entre autre) les petits coins secrets de Saint-Martin (Kim, j’ai toujours ton coquillage dans ma poche !)


 Merci à tous pour ses Rendez-vous du livre 2016 ! 
 (Perso, je reviens quand vous voulez !) 

jeudi 20 octobre 2016

Départ pour l’île de Ré


 


Et ses Rendez-vous du livre 2016, sur le thème du rire. 




On va donc se marrer à la bibliothèque de Saint Martin et à la médiathèque de Sainte Marie samedi prochain, le 22, pour des rencontres avec les lecteurs, et encore de la grosse marrade le dimanche toute la journée sur le salon, à Saint Martin, salle Vauban.



 Vous venez ? 

En plus, y a du sacré beau monde, regardez le programme