vendredi 26 août 2016

Du nouveau pour bientôt :-)




Et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre ! 

Tous les détails dès que possible,
mais je peux déjà vous dire qu’il y a du joli-joli :-) 


mercredi 24 août 2016

Deux nouveaux Petit Cherche et Trouve


La série continue avec deux nouveaux titres :  

Mon petit cherche et trouve à la crèche 

et  

Mon petit cherche et trouve à la maternelle


(Parfait pour la rentrée des tout-petits et de leurs parents, non ?) 


C’est toujours chez P’tit Glénat
et toujours avec les dessins colorés et pleins d’humour
de Céline Decorte. 




Et c’est cadeau pour vous, tout de suite ! 



Racontez-moi un souvenir de maternelle ou de crèche, un souvenir de vous, de votre enfant, d’un petit neveu, d’une petite cousine, bref de qui vous voulez, mais racontez ! Le « plus mieux » (après consultation du Grand Jury Familial) remportera un des deux albums au choix (n’oubliez pas de me préciser lequel vous emballe le plus !)


Résultat juste après la rentrée scolaire, le 2 septembre !

C’est pas une jolie façon de finir le mois d’août, ça ?


lundi 22 août 2016

Nouvelle sélection pour La porte de la salle de bain !


Après le Prix Gayant Lecture de Douai, La porte de la salle de bain fait partie de la sélection du Prix L’échappée lecture de la Nièvre.

Quelle joie de savoir qu’il sera lu par de nombreux lecteurs !



Et comme on ne va pas s’arrêter en si bon chemin, mon roman récolte au passage de beaux avis de lecture :

La bibliothèque de Noukette :  
« La voix de Mia est d’une grande justesse, partagée entre le doute et le sentiment diffus qu’il se passe quelque chose qu’elle devrait dénoncer. Un texte comme une mise en garde, une sonnette d’alarme pour mettre des mots, ériger des barrières et dénoncer des comportements qui n’ont pas lieu d’être. Une réussite ! Une nouvelle pépite jeunesse. »


Les billets de Fanny 
"C’est un livre sur un thème très fort, mais écrit avec une certaine pudeur, ce que j’ai beaucoup apprécié... Pas de place pour le sordide ici, non, les choses sont dites, sans dérapage, avec une belle maitrise il est donc parfaitement possible de le mettre entre les mains d’adolescents."

 
Coup de cœur chez Read Look Hear :  
« Bouleversant !!! C’est le premier mot qu’il m’est venu à l’esprit quand j’ai fermé ce livre… J’ai un vrai coup de cœur pour ce roman, il m’a marqué et fait réfléchir. C’est un très beau livre. »


Doc Bird :
« Une histoire forte sur le respect du corps et de l’intimité, sur le ressenti coupable d’une victime, qui doit faire jaillir la parole pour se libérer. Un roman incisif à lire. »


From the avenue :  
« Un roman qui monte crescendo où l'on ressent tout le stress et le mal-être de cette adolescente. Si au départ, on peut penser que la jeune fille se fait en réalité tout un film d'une simple intrusion qui pourrait être attribuée à une étourderie maladroite du beau-père, rapidement le doute n'est plus permis quant à ses agissements. La situation d'harcèlement et traumatisante s’amplifie. Sandrine Beau a la bonne idée de ne pas basculer dans le sordide mais alerte de manière habile les abus des adultes aux gestes et aux paroles déplacées et inacceptables envers des adolescents en pleine construction. »


Si vous ne le connaissez pas encore... 
vous savez ce qu'il vous reste à faire, éhéhé ! 

vendredi 19 août 2016

Gâtée que je suis !




Une toile rien que pour moi. 



Des sardines pour une Sardine, une aquarelle signée Valy

Avec un GRAND merci ému ♥ 

jeudi 18 août 2016

On fait chauffer les stylos !


 Ça y est, c’est parti pour l’écriture d’un nouveau roman.
 
 (un petit bout de mes coulisses personnelles) 

J’ai toujours un petit temps de latence avant d’arriver à me lancer.
Mais là, cette fois, j’y suis !

Rendez-vous dans… quelques temps, pour le point final.

D’ici là, souhaitez-moi bonne chance !

mercredi 17 août 2016

En attendant les nouveaux Cherche et Trouve


Dans une semaine pile poil, deux nouveaux livres s’ajouteront à notre série chez P’tit Glénat : Mon petit cherche et trouve à la crèche et Mon petit cherche et trouve à la maternelle. (Et oui, avec des thèmes pareils, les tout-petits et leurs parents vont encore une fois se régaler ! :-)


Ils sont bien sûr illustrés à nouveau par Céline Décorte et, histoire de vous mettre l’eau à la bouche, quelques chouettes avis de lectures sur leurs petits frères déjà sortis :


Babelio :
« C'est bien fait, pas trop long ni trop court, des dessins et une typographie adaptés à la tranche d'âge visée. J'ai bien aimé et c'est un bon complément à glisser au milieu des chocolats de Pâques afin de varier les plaisirs : gourmandises et culture. VERDICT Ludique, peu onéreux et pédagogique c'est le petit livre parfait pour Pâques. A mettre entre toutes les petites mains. » 


Les lectures de Liyah :
« Ce livre pour enfants à la grande qualité de développer la capacité de concentration chez les petits, et il leur donnera également le goût de la persévérance. C’est également un excellent livre pour les initier au jeu du « Cherche et trouve » qu’ils devraient encore apprécier une paire d’années ! C’est un petit livre gourmand et amusant que vos enfants ne se lasseront pas de re-découvrir tout au long de l’année malgré ce thème saisonnier. »


Blog Tulalu de L'Est Républicain, avec les mots de Karine Frelin :
"L'enfant est invité à résoudre une énigme très simple en cherchant les intrus et en répondant à la question posée par l'auteur... Avec un environnement très coloré et enjoué, il risque fort bien d'y revenir longtemps !"


A la librairie Gibert Joseph Marseille :
« On adore retrouver les détails rigolos cachés dans chaque page de ce livre devinette ! »


Chez Mamanchou :  
« Des petits albums bien sympas qui raviront les petits et les grands. »


Pour la suite, donc, RV dans une semaine ! 
Avec un concours, même jour, même endroit !

lundi 15 août 2016

On n’a rien vu venir, conseillé par la Ministre !


Hey ! J'ai complètement oublié d’en parler par ici :  
On n'a rien vu venir a été conseillé par une Ministre ! 



Najat Belkacem a appelé à lire et faire lire notre roman à 7 voix. 
C’est à voir ici

Sacrée émotion ! 

mercredi 10 août 2016

On a ga-gné ! On a ga-gné !


Ben ouais. Comme des gosses : heu-reu-se.
Et un peu fière aussi.

Notre Garçon qui parlait avec les mains (avec Gwenaëlle Doumont et Alice Jeunesse) vient de remporter son 1er Prix !
Le Prix de la ville du Touquet Paris-Plage.

Youhouuuuuuuuuuu ! 


 (Notre roman et ses 1er lauriers… hin, hin, hin !) 
(Comme vous voyez, on ne lésine pas sur les moyens,
quand il s’agit de faire de l’humour par ici !) 


Les classes touquettoises de CM1 et CM2 lui ont donc décerné le titre de « livre préféré », ce qui veut dire qu’on se donne rendez-vous mi novembre, pour la remise du Prix :-)

mardi 9 août 2016

Une surprise au courrier !


En 2014, je suis allée rencontrer les enfants de l’école de Fontain.
Et c’était drôlement bien.

 
(Les p'tits mots trop choux ♥) 

Ce qui est drôlement bien aussi, c’est que même après les rencontres, l’histoire continue. La preuve : une des adorables maîtresses de cette école, Valérie Halbert Cadet a fait découvrir à ses élèves de cette année, mon album Le petit Chaperon qui n’était pas rouge.

Déjà, ça, c’est vraiment chouette !

Mais ils ne se sont pas arrêtés là !
Les CE1 ont enregistré un CD avec l’histoire que j’avais inventée. Regardez :


Tout ça avec la complicité de mes anciens collègues (et toujours amis !) Marion Streicher et Jean-François Dehecq. Micros en mains, ils sont allés à l’école pour enregistrer les enfants, qui leur ont raconté l’histoire et qui ont même fait les bruitages du conte.

(Jean-François en rouge, Marion en gris) 

Ensuite, Marion et Jean-François m’ont demandé si j’étais d’accord pour faire un petit clin d’œil aux enfants et à leur maîtresse. Bien sûr, j’ai dit oui et c’est comme ça qu’une nouvelle-nouvelle fin a vu le jour… avec les enfants qui mangeaient leur maîtresse !

(Les enfants, les preneurs de son/réalisateurs... et moi ! ;-)

Du coup, j’ai reçu un exemplaire de leur CD,
dans un très joli coffret, le tout dans une superbe enveloppe.

Alors moi, je dis vive les surprises ! 
Et merci les petits, merci Valérie et merci les amis ! 
:-)

lundi 8 août 2016

Au programme cet été…


Des corrections. 
Les dernières-dernières d’un roman pour les 10 ans et plus, ouf ! 



 Des corrections (encore) et du peaufinage, 
pour une nouvelle série de romans 1ères lectures. 



Des scénarios de BD. Corrections et 1ers jets. 



Une écriture de roman pour les 7/9 ans...

 Pour résumer, je n’ai pas vraiment le temps de m’ennuyer ;-)

lundi 1 août 2016

Une sélection, un petit tour sur France Inter, des coups de cœur et de belles lectures pour Mademoiselle Alice…


Sorti en avril, mon roman vient de décrocher sa première sélection à un prix 3 mois plus tard.
Et à un joli prix, en plus ! Le Prix Michel Tournier de Lirenval.
A cette occasion, Cléo Germain (qui signe les superbes illustrations) et moi, irons rencontrer les jeunes lecteurs du Val de Chevreuse en mars prochain.
Youpi !



Comme un bonheur n’arrive jamais seul, France Inter a reparlé de Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma ! La 1ère fois, c’était au printemps dernier, rappelez-vous. La seconde, c’était au début de l’été, grâce à Christine Siméone. Le 9 juillet à 6h24 (pour ceux qui n’avaient pas réglé leur réveil de vacances à cette heure-là – bande de fainéants ! – séance de rattrapage par ici !


Et puis, Alice a eu également de TRES beaux avis de lecture :

Ricochet, avec les mots de Sophie Pilaire :  
« Quel magnifique destin de femme ! Et quelle négligence de la part du monde du cinéma d’avoir totalement oublié de créditer à une petite Française quelques-uns de ses premiers pas… On ne peut donc que remercier les éditions Belin de ce petit ouvrage de lecture facile, qui partage ses chapitres entre le « je » enthousiaste, volontaire, d’Alice et le regard attachant d’un personnage inventé, un jeune titi parisien devenu comédien… L’auteure ne s’appesantit pas sur les éléments techniques du cinématographe, privilégiant l’attitude visionnaire d’Alice. Avec de plaisants dessins colorés à la ligne claire qui osent les effets de gros plan et de plongées, « Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma » se parcourt avec beaucoup de bonheur. »


Babelio :  
« Un excellent roman pour les jeunes lecteurs pour découvrir la femme qui inventa la première le film de fiction. Alice Guy a sans doute été oubliée par les historiens du cinéma et Sandrine Beau lui rend un bel hommage avec cette histoire. Quelques éléments documentaires complètent la lecture de cette biographie féministe et passionnante ! »


Vivre Livre :  
« Dans un double récit passionnant, Sandrine Beau permet ici de réparer une erreur de l’Histoire qui l’a honteusement oubliée, ou écartée. En alternant la voix d’Alice et de celle de son jeune comédien Joseph, l’auteur nous raconte comment cette jeune femme, volontaire et débordante d’imagination, a su s’affranchir des codes, surmonter les obstacles pour donner vie à ses rêves en écrivant, réalisant, produisant des petits films d’humour. »
(Avec en plus, comme toujours chez Blandine, un super dossier très complet, sur Alice Guy ! A ne pas manquer !)


Clarabel :
« Ce petit roman nous introduit avec efficacité dans le milieu du cinéma à ses débuts balbutiants et nous fait rencontrer une incroyable demoiselle, Alice Guy, vingt-deux ans en 1895. J'étais remplie d'enthousiasme à la lecture de ce délicieux portrait, jusqu'à ce que je tombe sur la note biographique en fin d'ouvrage (le coin des experts) pour y apprendre le revers de la médaille et les malheurs d'Alice, ce qui explique pourquoi, de nos jours, cette figure du cinéma du XIXe siècle soit si peu connue. Tristesse. Une lecture instructive, enrichissante et un tantinet poignante. »



Dans les « Coups de ♥ du mois pour se faire un film » des Libraires.fr

Coup de cœur de la Librairie La Procure de Lyon :  
« Un récit instructif et distrayant, complété par quelques pages documentaires sur le cinéma. à partir de 8-9 ans. »


Parfum de Livre :
« Sandrine Beau raconte avec beaucoup d'enthousiasme ce destin d’Alice, tout à fait exceptionnel. Quel parcours hors du commun et quel courage elle a montré ! Je ne vais plus l’oublier et penser à elle lors de ma prochaine visite au cinéma ! »

Pour tout ça, grand merci ♥

vendredi 29 juillet 2016

Nouvelles sélections pour Le garçon qui parlait avec les mains


Hey ! Mais on dirait que notre roman (Alice Jeunesse, illustré par Gwenaëlle Doumont) est en train de faire un carton !

Sympa, comme retour de vacances, non ?

Après le Prix de la ville du Touquet Paris-Plage et le Prix Renaudot des Benjamins, j’apprends donc que Le garçon qui parlait avec les mains a été sélectionné pour :

Le tout nouveau Prix Jeunesse France Bleu Besançon 

Et qui c’est qui sourit (sous les capuches) ?

mercredi 29 juin 2016

A qui sont ces grandes dents ?, disponible en France !

 
C’est la super chouette nouvelle du moment, grâce à Yves Nadon, éditeur québécois D’Eux et à Thierry Lenain, auteur de la même maison d’édition, qui a récupéré, porté et stocké derrière son canapé (!) les livres des auteurs français de cette jeune maison d’édition, située à Sherbrooke.



Si vous avez envie d’offrir ou de vous offrir un exemplaire de mon album, illustré par Marjorie Béal (attention, il n’y en aura pas pour tout le monde !), c’est tout simple (et pas cher : 12 €, frais de port compris !)

Vous allez commander par ici :
http://editionsdeux.com/produit/a-qui-sont-ces-grandes-dents/

Et ça serait dommage de passer à côté, regardez comme on en parle bien :

Carnets d’une libraire :
« Un livre en rouge et noir à l’effet plutôt dramatique avec des indices livrés à la miette : une page, une phrase, un seul indice… La tension monte… Mais au final, la chute est douce et tout en tendresse. Un bon suspense pour les touts petits. Un album bien rythmé, au graphisme épuré. Coup de cœur assuré. »


Le Devoir du 20 février :  
« Un album graphiquement épuré dans lequel on aborde le thème de la peur dans une finale pleine de tendresse ».



Des albums à «découv'RIRE!» pour la librairie Liber, à New Richmond, avec ce post-it conseil de Camille Samson :  
"Il est parfois bien de prendre du recul. Vous verrez."


Un autre avis de lecture d’Amélie Beaudoin, enseignante à Drummondville :
« Ma fille Adèle adore votre livre. Elle le connaît par cœur et le raconte à ses grands frères. »

Et pour finir, sur Radio Canada, une phrase signée par Yves Nadon, formidable cofondateur de la maison d'édition d2eux :  
« On veut juste que les enfants aient droit à de bons livres écrits par des plumes inspirantes. L'autre but, c'est de travailler fort pour que les livres se rendent dans les mains des enfants. »


A vous de jouer, maintenant, pour que A qui sont ces grandes dents ? 
atterrisse dans les mains de vos enfants ! 

mercredi 22 juin 2016

Les Trésors J’aime Lire Max


Mon roman pour les 9/13 ans, Le secret de Marina était paru dans le magazine DLire en août 2012. Cet été, il revient en fanfare dans les Trésors de J’aime Lire Max, pour un numéro spécial 100% animaux.






 
Une histoire avec un poney un peu super chou (un poney, quoi ! ^^), une petite fille courageuse, un vieux bonhomme qui mérite d’être connu, un secret trop longtemps gardé et une cabane au fond d’un bois…



Et à la fin du numéro, super chouette,
il y a un petit encart où ma Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma 
est mise à l’honneur !


Vous avez jusqu’à la fin de l’été pour vous l’offrir ! 
Qu’on se le dise ! 


mardi 21 juin 2016

Toute seule dans la nuit remporte le Prix « Le livre est lu, livre élu » CM1 de Verrières-le-Buisson !


Une sélection ce matin (pour Le garçon qui parlait avec les mains), un prix cet après-midi ! Toujours pour un roman paru chez Alice Jeunesse, mais illustré cette fois par Eva Chatelain : Toute seule dans la nuit.


Les CM1 de Verrières-le-Buisson m’ont donc décerné leur prix « Le livre est lu, livre élu » et à cette occasion, j’ai passé l’après-midi avec eux. Comme mon planning était déjà plus que trop chargé quand les résultats sont tombés, c’est une e-rencontre que nous avons planifiée. Et regardez comme ça nous a plu :




Merci encore les CM1 ! Vous avez été supers !
Intéressés, intéressants, drôles, pertinents et hyper attentifs ! 


 Bref, un très bon moment autour des livres et du plaisir de lire, rendu possible grâce à la ville de Verrières, à Marie Makles, bibliothécaire passionnée et aux enseignants engagés dans cette aventure !

☆☆☆ M E R C I ☆☆☆