mardi 30 avril 2013

J'aime bien les retours de vacances…


- Quand il y a un avis comme ça sur ma Girafe en maillot de bain
"On sent bien ici encore combien Sandrine Beau aime jouer avec les mots et nos jeunes amis vont bien s’amuser. Les illustrations tendres et rigolotes de Maud Legrand complètent le tout pour en faire un album frais et drôle : à découvrir." 
La suite ici sur le site de la librairie Les Sandales d'Empédocle.


- Quand une invitation à Marseille se précise et qu'une autre arrive dans la foulée, toujours direction le plein Sud…

- Quand il y a des belles nouvelles dans la boîte mail, pour dire qu'un petit polar a trouvé sa place dans une jolie collection…

Oui, décidément, j'aime bien tout ça !

dimanche 21 avril 2013

"Livres en main" 2013


"Livres en mains", je savais que ça allait être bien. 
Mais je n'imaginais pas que ça serait à ce point ! 

 

Déjà, ça commençait bien, le soleil était de la partie. 

Ensuite, il y a eu l'école du Pin… Une école où j'ai été littéralement cueillie. Je crois qu'on peut dire ça comme ça. Je savais qu'il allait y avoir des surprises, mais encore une fois, je ne m'attendais pas à un accueil pareil.

Dans l'escalier qui montait à la classe, Aline et Eva m'attendaient. Elles avaient chacune sur la tête un micro casque et elles m'ont dit : "Bonjour, vous êtes bien Sandrine Beau ? Suivez-nous, vous êtes attendue sur le plateau de LeMTV. Vous êtes l'invitée de notre émission littéraire."

Elles ont ensuite ouvert la porte et là, je me suis retrouvée face à des spectateurs de l'émission qui se sont tous mis à m'applaudir quand je suis entrée. "Gloups", a fait ma gorge. "Fais preuve de self-control, s'il te plaît !" m'a ordonné mon cerveau en sentant que ça picotait déjà, du côté de mes paupières.

Bryan, le présentateur de l'émission m'a fait asseoir et nous sommes allés en duplex rejoindre deux envoyées spéciales, à l'occasion d'un fait divers qui avait défrayé la chronique.

Et là, c'était dingue ! C'était comme si on y était ! J'ai vu défiler devant mes yeux, les personnages que j'avais inventés pour L'étrangleur du 15 août. Ils étaient interviewés par les deux journalistes, suite à ce qui leur était arrivé dans mon histoire.

J'ai vu la maman de Thomas entrer avec sa guitare sur le dos, Thomas avec ses béquilles, le Lieutenant Lebarre, la voisine de palier, Zourab le voisin du dessous avec son accent (là, j'ai dû appeler à l'aide Marie-Noëlle leur maîtresse : SOS kleenex !), la victime enrubannée de bandelettes et de pansements, et même Momo le pote de Thomas, avec son super accent !

C'était incroyable, ils étaient là et tout ce qu'ils disaient c'était exactement ce qu'auraient pu dire mes personnages ! Bref, les enfants ont été super forts ! Et hyper bons comédiens !

Ensuite, j'ai eu droit à un défilé de mode de jeunes créateurs qui se sont inspirés Des crêpes à l'eau.

Regardez, je les laisse expliquer :



Ils ont cousu, découpé, collé, ajouté des perles, des billes,
du coton, des morceaux de tissu, des paillettes…

  Quelle inventivité ! Quelle créativité ! 

 
Bref, le soir je me suis couchée, avec des étoiles plein les yeux 
(et dans un cadre de rêve en plus !) 


Vendredi matin, hop ! C'était reparti ! 


Cette fois je n'ai pas une seule photo, tellement ça a été intense ! 
Enfin si, j'en ai une seule :


 Celle de l'accordéon de leur maîtresse Cécile.
Accordéon qu'elle prend pour jouer une chanson
qui ramène le calme en douceur dans la classe. 
(Frissons et petits poils dressés sur les bras, garantis !) 

A l'école de Charancieu, j'ai donc rencontré des poètes, des auteurs et des scénaristes de BD, des romanciers, des illustrateurs… Ils sont venus me montrer leurs créations et j'ai juste été impressionnée ! Continuez surtout les enfants ! Et encore bravo !

J'ai eu droit à une projection de plusieurs petits films qu'ils avaient réalisés autour de tous les livres qu'ils avaient lus (avec une mention spéciale pour celle sur L'étrangleur du 15 août ;-)

Et puis, il y a eu LA surprise ! Un spectacle qui a commencé par un poème hyyyyper émouvant. (re-gloups !) Suivi par une version spéciale d'Envole-moi de Jean-Jacques Goldman (qui encore une fois a nécessité un SOS kleenex ! J'vous jure, c'est pénible, cette façon de tout le temps "transpirer des yeux", comme me l'a dit un des enfants ;- )

Il y a eu également, une météo de mes livres, très drôle, avec télés en cartons ! Et pour finir, une dernière chanson, inspirée de Gangnam style. Avec paroles modifiées, mais chorégraphie impeccable et surtout pluie de cerises finale sur moi.

Ah lalalalalala… je ne suis pas prête de vous oublier, les p'tits loups !

Bref, un ENORME merci à Marie-Noëlle et Cécile, les deux formidables maîtresses qui ont fait un boulot extraordinaire. Un autre ENORME merci aux enfants qui ont travaillé comme des dingues à partir de mes livres, qui ont eu des idées géniales et grâce à qui j'ai fait le plein de grosses grosses émotions !

Merci à Marie-Christine qui a fait elle aussi un boulot extraordinaire avec les classes (et pas que !) Aux accompagnatrices-chauffeuses première classe : Corinne et Paulette. Sans oublier Christine et Lionel…

Bref, "Livres en mains", c'était de la BOMBE !

Ça s'est d'ailleurs fini le vendredi soir, par un salon où je n'ai pas relevé le nez de 17h à 20h, tant il y avait d'enfants et de familles venues s'offrir un livre !!!

Allez quelques images de l'expo des travaux des élèves sur place : 
 
 (La marque créée par les enfants de l'école du Pin)





 (Le travail des enfants de Charancieu)



 (Y a même les fausses cerises
qui me sont tombées dessus en pluie !)


On a fini par un pique-nique dans la salle
et par un chouette anniversaire. 
Les 10 ans de "Livres en main" !


  La conclusion, c'est pour Héloïse de l'école du Pin : 


Et moi, je rajoute, c'est aussi
quelques jours près du lac de Paladru, 
avec tous ces gens formidables ! 


Le lendemain, j'ai repris ma valise
et sur la route du retour, j'ai vu ça : 

Ça concluait formidablement cette parenthèse enchantée. 
M E R C I !

mercredi 17 avril 2013

En balade en Isère


En pleine préparation de valise, je fais une pause pour vous parler de Charancieu, Le Pin et Charavines, où se trouvent les trois écoles que je vais aller découvrir dès demain. C'est dans le cadre du projet "Livres en mains", mené tambour battant par Marie-Christine Clor (que je remercie encore au passage, pour son énergie sans pareille !)


Quelques infos sur cette manifestation ?
Voilà ce que j'ai trouvé pour vous :
Depuis 2004, "Livres en Mains" conjugue un travail approfondi sur des ouvrages d’auteurs et illustrateurs jeunesse, des lectures par des comédiens, la rencontre des écoliers avec les auteurs invités dans leur classe et une fête du livre jeunesse ouverte à tous (le vendredi à partir de 17h, à Paladru, pour ceux qui sont dans le coin !)

J'ai déjà eu de nombreux et beaux échanges avec les enfants et leurs maîtresses, et je sais que m'attendent, un journal télévisé, un défilé de mode, et d'autres surprises…

Bref, petit compte-rendu d'ici quelques jours. Moi, je file !

lundi 15 avril 2013

Un début de semaine, comme on les aime…


Bon, j'ai un tout petit peu de temps (entre un tirage de concours de Papy et Mamie que je n'ai pas encore pu faire) et un départ du côté de Voiron (dont je vous reparle très vite ), pour vous présenter, comme il faut, Quand on sera grands.


C'est ma dernière sortie de ce mois de mars agité, et c'est un album qui me tient particulièrement à cœur. Une histoire écrite il y a fort longtemps, qui est restée bloquée plus d'un an et qui finalement, a immédiatement séduit Les p'tits bérets quand je leur ai proposée.

Ça c'était la première bonne nouvelle. La deuxième bonne nouvelle, c'est que Nicolas Gouny a dit oui pour illustrer mon texte, et apporter sa poésie et sa fantaisie qui m'enchantent.  

Quand on sera grands, c'est une histoire sur les rêves d'enfants et en voici quelques uns, histoire de vous allécher !




Et puisqu'on parle d'allécher, ce matin, il y avait encore deux bonnes nouvelles !

Jean-Luc et Amandine de la Librairie les Sandales d'Empédocle ont visiblement craqué sur notre album. Petit extrait : "A s’offrir de toute urgence ! Bon pour les gosses aussi ! Prenez en deux !" 
La chronique entière par ici.

La deuxième bonne nouvelle, c'est chez A lire au Pays des merveilles :
"A chaque page tournée c'est l'émerveillement et la surprise de découvrir leur fantaisiste imagination. Les illustrations de Nicolas Gouny ouvrent de larges horizons au texte de Sandrine Beau et l'ensemble fonctionne harmonieusement bien." 
Chronique entière par là.

Vivement lundi prochain, moi j'dis !

mercredi 10 avril 2013

Un grand merci à France Bleu Besançon !


Et à Marie-Ange Pinelli, qui soutiennent mon travail sans relâche et ne ratent pas une occasion de mettre à l'honneur mes livres.

Dans La Grande Librairie, aujourd'hui, Marie-Ange a eu un coup de cœur pour Quand on sera grands (Les p'tits bérets) et pour Mon papy est comme ça et Ma mamie est comme ci (Limonade).

Si vous l'avez raté, il y a tout ce qu'il faut juste en-dessous.

video

 (Ou si vous n'arrivez pas à le lire correctement, par ici). 

La semaine passée, toujours dans le cadre de la même émission, c'était la première interview (en Franche-Comté !) pour Fées d'hiver, le 3ème tome de la série "Roulette Russe" (Oskar).

A réécouter en cliquant dessous.
  video
 
(Ou encore une fois, pour ceux qui ont un ordi récalcitrant,
par là). 

M E R C I  Marie-Ange ! 

Menotey suite et fin


Je ne vous en avais pas encore parlé. 
Mais je ne peux pas ne pas le faire ! 
 

Menotey, c'était bien avant (résumé par ici), c'était bien après (avec la visite d'Anne, de Nils et de plusieurs enfants de l'école, racontée par là) et surtout, c'était bien pendant ! 

Déjà, on arrive dans un joli petit village et… Quoi ? 
Cette belle petite maison de pierres, c'est l'école ?!! 
On vérifie sur la boîte aux lettres, mais oui, c'est bien là ! 

La cour de récré est géante, avec une cabane en bois, des jeux, 
des arbres fruitiers (j'ai regretté de ne pas être venue en juin, 
quand j'ai su qu'il y avait plusieurs cerisiers !!!), 
de l'herbe, de la terre pour gratouiller, 
des bancs pour se reposer à l'ombre… 
Bref, une vraie cour de rêve comme chaque enfant la demanderait
si on lui disait de faire un vœu ! 

Ensuite, on pousse la porte, et dedans c'est encore mieux. 

 (la petite cuisine, coin jeu derrière une "fenêtre")

 (Des cerises et du soleil, exprès pour me faire plaisir !)


 Les enfants (petits / moyens), préparés par Anne la maîtresse des petits et les Atsem, vous attendent avec des yeux ronds et des sourires version extra-large. Les questions fusent, les rires aussi. On papote, on explique, on raconte, on rigole et la matinée passe aussi vite qu'une fusée. 
  

 

 

 

(Je ne vous raconte pas en détails la pause du midi, mais je peux vous dire que je me lèche encore les babines rien qu'au souvenir de ce "petit repas tout simple" !) 

L'après-midi, c'est avec Anne la maîtresse (c'est comme ça, à Menotey toutes les maîtresses s'appellent Anne ^^) et sa classe de grande section / CP, au milieu d'une foule de sardines colorées, dessinées exprès pour moi ! 


Et là encore, les enfants sont dans une attente joyeuse, débordants de questions, passionnés et passionnants, souriants et rieurs… (J'ai même fait un tabac avec La girafe en maillot de bain. Quel bonheur d'entendre leurs rires à chaque page !) 

 (C'est dommage sur la photo, on n'entend pas les hi ! hi ! et les ah ! ah !)

Pour résumer, Menotey j'ai vachementvachement aimé ! 
Merci :-) 

(Et eux aussi, ils ont parlé de cette belle journée sur leur blog. A lire ici et là aussi !) 

lundi 8 avril 2013

Le Salon du livre de Dole


Difficile de résumer ces deux journées que j'ai passées à la Commanderie de Dole.


 Déjà, quand on entre, on n'en revient pas. C'est grand, très grand.


Et c'est beau : des origami accrochés partout, des mobiles géants en papier, des créations des enfants rencontrés dans les écoles, des coins lecture pour les petits visiteurs, des coins ateliers…




Et puis bien sûr, des éditeurs, des auteurs et des illustrateurs… (Coucou Soufie, copine de table de dédicaces, Camille, Marjorie, Bérangère, Raphaël !)


Ensuite, il y a beaucoup de monde !


 J'ai revu des tas de petites bouilles croisées à Villers-Robert, à Rochefort sur Nenon, à Menotey, à Choisey et dans toutes les écoles qui m'ont accueillie. Clémence, Jolan, Lolie, Nils, Inès, Roberto… ils étaient là, avec leurs formidables maîtresses et maîtres, Anne, Sylvie, Christian… Il y en a même qui sont revenus avec leurs parents, et leurs frères et sœurs, qui voulaient eux aussi "un livre de Sandrine Beau" (tant les petits frères avaient chanté mes louanges ;-) Merci à tous !


Il y a eu la visite des copains, Véronique, Thierry, Manue, Mathilde… Le plaisir de retrouver Françoise et Michel de La Souris Qui Raconte (dont j'ai découvert les talents de paparazzi ;-)



 (croquée sur le vif par LSQR ! Merci :-)

Et puis bien sûr, un accueil aux petits oignons ! Merci à la Médiathèque de Dole et plus particulièrement à Anne-Solenne, Virginie… et tous les autres dont j'ai mangé le prénom en route (désolée !) Merci aussi à la Librairie Passerelle qui nous accueillait sur son stand.

Bref, le Salon du Livre de Dole, c'est le pied ! Et à votre avis, si dans 2 ans, on me réinvite, je répondrai quoi ?

mercredi 3 avril 2013

La girafe en maillot de bain a des fans en Belgique !


Le journal belge, Le Soir, a mis cet album dans sa Sélection bouquins - Rires d’avril :
"Téléphone arabe chez les animaux de la jungle ou comment une girafe en maillot de bain devient un cadeau pour les poux ! Frais et irrésistible, comme le maillot vichy de la girafe…"


La girafe a aussi actionné les zygomatiques de Judith de Seclin (du Réseau des médiathèques du Mélantois) :
"Une histoire en forme de téléphone arabe. Tous les animaux se passent une info au sujet de la girafe et chacun en modifie un petit bout. L'album m'a beaucoup fait rire et je ne serais pas étonnée qu'il plaise aussi aux petits (et grands !)"

Sa note : 5/5 !

Alors pour sourire en famille, vous savez ce qu'il vous reste à faire ;-)