lundi 27 mars 2017

Vesoul avec le Prix des Incorruptibles


Ma valise n’est pas encore vidée, que je reprends déjà la route, pour la suite de ma tournée des Incos !


Après Gignac, et Val-de-reuil, direction Vesoul, cette fois, où pendant deux jours, je vais rencontrer des enfants de CE2, CM1, CM2 et d’ULIS. Le tout grâce à l’enthousiasme de Corinne Zouaoui de la bibliothèque le Liseron.


Comme à Vesoul, on ne fait pas les choses à moitié, on clôturera ces deux jours autour de Mon papy voit la vie en jaune, par une séance de dédicaces à la librairie Comtoise ! Alors, si vous êtes dans le coin, rendez-vous mardi entre 16h et 18h !

jeudi 23 mars 2017

Mademoiselle Alice et le Prix Michel Tournier à Lirenval


Je suis arrivée en Vallée de Chevreuse, hier soir, pour rencontrer les lecteurs du Prix Michel Tournier aujourd’hui et demain. On va parler des débuts du cinéma et d’Alice Guy, cette femme incroyable qui a été effacée de l’histoire du 7ème Art. Et donc aussi, égalité et féminisme.



Samedi, toute la journée, je serai sur le salon du livre de la Haute Vallée de Chevreuse. Bien entourée, qui plus est !

Alors, n’hésitez pas à faire un tour, si vous êtes dans le coin !

mercredi 22 mars 2017

Rencontre avec les 6ème du collège d’Ornans


Après l’école de Naisey le matin, l’après-midi, direction le collège Pierre Vernier d’Ornans !



A l’invitation de leur formidable professeure de français, Madame Bertin, j’ai eu le grand plaisir de rencontrer les 6ème C. Une classe géniale, avec de grands lecteurs, des écrivains en herbe talentueux et un état d’esprit comme on adore en voir !

Bravo, les filles et les garçons !
Et ne changez rien : vous êtes a-do-ra-bles !

Regardez un peu tout ce qu’ils avaient préparé :



On a discuté, j’ai répondu à leurs dizaines de questions et ils m’ont fait en plus, le cadeau de me lire leurs fins inventées du Petit chaperon qui n’étaient pas rouge. Des fins drôles, malicieuses, parfois un peu gore aussi (hi hi !).

Au rayon cadeaux plus que touchants, j’ai eu aussi droit aux boites de lecture qu’ils avaient fabriquées. Le principe de ces boites ? C’est en gros, une mise en scène du livre avec, dans la boite décorée, une dizaine d’objets qui le résument. Fou, non ?

La boite de L’étrangleur du 15 août,
rouge sang et avec deux mains inquiétantes… signée Robin 


La boite de Toute seule dans la nuit,
superbe avec l’ombre des arbres et son ciel étoilé…
signée (qui déjà ? Vous m’aidez, les 6ème C ?) 


 Celle de Traquées ! ,
ambiance message anonyme… signée Clarisse 



Avec à l’intérieur, le MP3 d’Annabelle, la carte routière confiée par la maman, le shampooing oublié dans la douche du camping, le short de Marjolaine, les colliers des deux filles, une petite clef surmontée d’un cœur…

La boite de La porte de la salle de bain, dessous, et la boite de lecture-sac à dos, toujours pour Traquées ! (puisque c’est un des accessoires essentiels à la fuite d’Annabelle et de Marjolaine)… toutes deux, signées Léonie
 
Dedans, il y avait les billets de train des deux héroïnes de cette histoire, un porte monnaie avec du « faux argent »…

Le carnet avec les recommandations de maman
et des petits mots écrits pour ses filles… 
et (gros coup au cœur !) le doudou de Marjolaine ! 

Pimpin himself !!! 

(Il me manque la boite de lecture de Méline, sur Le garçon qui parlait avec les mains, que je n’ai pas eu le temps de photographier !)

Comme si ça ne suffisait pas, cette formidable après-midi s’est finie par des cadeaux qui se mangent !


Alors, ils ne sont pas incroyables, les 6ème C d’Ornans ?
Grand, grand merci les enfants !
Et un énorme bravo !

Et grand merci aussi à Madame Bertin et à la professeure documentaliste du collège, qui ne font pas semblant de transmettre l’amour des livres à leurs élèves !

Rencontre à Naisey les Granges


Hier matin, je suis allée à l’école de Naisey-les granges, rencontrer deux classes.

Les CE2/CM1 et CM2 de Thierry Bertrand avaient étudié Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma et c’était un bonheur de parler débuts du cinéma avec eux.

 


Avec leur maître, ils avaient non seulement lu le livre, mais en plus ils avaient été faire des recherches sur Alice Guy et avaient même visionné quelques-uns de ses petits films.


"La glu", film d'Alice Guy

A la suite de ça, ils ont écrit un petit texte pour raconter La glu, le film d’Alice Guy avec un petit garçon farceur. Bravo les enfants !


Juste avant, je suis allée voir les maternelles de Céline Fietier. Et là encore, on s’est régalés. Devinez sur quel album avaient travaillé les petits, les moyens et les grands ?

  
Crottes de libellule



Avec des dessins, à la manière de Nicolas Gouny :-) 



 
Bravo les petits ! 

 
Et merci à Céline et Thierry pour cette belle matinée autour des livres et du plaisir de lire !

mardi 21 mars 2017

Le grand écart


Aujourd’hui, je fais le grand écart.
Pas que pour fêter le printemps (qui peine à pointer son nez...)


Je le fais parce que je suis archi souple (hi hi hi !) mais surtout parce que ce matin, je vais voir des maternelles et, cet après-midi, des collégiens.

Direction l’école de Naisey-les-granges à partir de 9h et le collège d’Ornans à partir de 13h30 !


Goooo ! 

lundi 20 mars 2017

Retour de Baume les Dames


A l’occasion du 1er salon du livre de Baume-les-Dames, organisé par la ville, j’ai rencontré les enfants de l’école de Cour, qui avaient travaillés sur Le petit chaperon qui n’était pas rouge.


Les Moyens/Grands avaient inventé une nouvelle fin à notre album, toujours en restant sur le thème de la Russie et en ajoutant un personnage avec de grandes cornes : un élan.
 

Les marottes fabriquées par Estelle, leur maîtresse,
pour qu’ils racontent eux-mêmes l’histoire.


Ils avaient aussi plein de questions :



Avant la récréation, les grands et les CP de la classe de Stéphanie nous ont rejoints avec une belle surprise qui se mange !


Des gâteaux russes (archi succulents !)
qu’ils avaient préparés exprès pour l’occasion.



Mais les surprises ne s’arrêtaient pas là ! Les enfants avaient également fabriqué la grand-mère de notre album, en papier mâché. Regardez ça :



Et ce qui est complètement fou, c’est qu’encore une fois, les surprises ne s’arrêtaient pas là :


La grand-mère était en fait une matriochka !
Avec dedans, la maman du Petit Chaperon.

Et dans la maman, qu’y avait-il ?
Le Petit Chaperon !


Quand je vous disais que c’était complètement fou !

En plus de tout ça, la classe de maîtresse Stéphanie avait écrit, elle aussi, une nouvelle fin et avait dessiné une page à la manière de Marie Desbons :




Bref, c’était une matinée assez incroyable autour de notre album… Alors, pour tout ça, grand, grand merci aux enfants, à Stéphanie et Estelle, leurs formidables enseignantes et à toute la chouette équipe de l’école de Cour, qui m’a réservé un super accueil !

Le lendemain, direction, l’abbaye pour le Salon du Livre.




On n’a pas pu relever le nez de nos dédicaces,
tellement les familles étaient venues nombreuses. 


Sauf pendant la petite demi-heure de pause repas sur clic-clac : 

 Laurence Gillot et Marie Desbons ♥ 

Parce qu’en plus, sur ce salon, il y avait plein de gens sympas, que j’aime beaucoup : Grégoire Kocjan, Anne Ferrier, Soufie Régani et Philippe Barbeau, par exemple !


 Les belles dédicaces de Marie Desbons 


 Les travaux incroyables d’une classe rencontrée la veille par Marie.

Bref, des salons comme celui-là, on en redemande !
Gros merci à Stéphanie Loyon de la Librairie Graine de Livres du Valdahon et toute son équipe, pour l’invitation et la bonne humeur communicative !

vendredi 17 mars 2017

Le 1er salon du livre de Baume les Dames


Il a vu le jour sous l’impulsion de la pétillante Stéphanie Loyon, libraire à Graine de Livres au Valdahon. Et pour la première édition, ce week-end, il y aura du beau monde, regardez ça !



Alors, si vous voulez vous faire dédicacer, par exemple, votre Petit Chaperon qui n’était pas rouge par la talentueuse Marie Desbons (qui s’est déplacée de l’Ouest de la France pour l’occasion, s’il vous plaît !), rendez vous demain samedi entre 10 h et 18h à l’abbaye de Baume les Dames.


En attendant, moi, je file : je vais à la rencontre des tout-petits Baumois, dans les classes de maternelle de Stéphanie et Estelle !

A demain !

mercredi 15 mars 2017

Le Prix Unicef pour Mademoiselle Alice ?


C'est la grande nouvelle du jour ! Je viens d’apprendre que mon roman Mademoiselle Alice qui inventa le cinéma est sélectionné pour le Prix Unicef de Littérature jeunesse.


Un peu fou, quand même, que cette agence de l’ONU (chargée depuis 1946 de promouvoir et défendre les droits de l’enfant) l’ait mis sous le feu des projecteurs, comme ça !

L’objectif de l’Unicef, avec ce Prix : mettre en avant une sélection de livres qui abordent la question des droits de l’enfant, et portent les valeurs de l’UNICEF. Cette année, le Prix récompensera des ouvrages qui donnent une place particulière à la notion d'égalité (égalité fille-garçon, égalité entre les enfants et jeunes de territoires différents, égalité d'accès à l'éducation, à la santé, aux services, égalité des chances...)

Bref, je suis trèèèèès fière de faire partie de la sélection pour les classes de primaire !


Et comme pour l’UNICEF tous les enfants ont le droit d’avoir voix au chapitre, du 15 mars au 15 septembre 2017, les enfants de toute la France sont invités à découvrir la sélection de livres nominés, et à voter (dans le réseau des médiathèques, bibliothèques, et centres de loisirs participants... mais également en ligne !) pour le livre de chaque catégorie qu’ils ont préféré !

C’est pas génial, ça ?

Vous avez envie de participer en famille, rendez-vous sur le site de l’Unicef, ici.


mardi 7 mars 2017

En mars, dans Polar City, « Loulou a disparu » !



 Le numéro de mars de Je Bouquine est en kiosque !



Dans ce nouvel épisode de Polar City,
cette fois, c’est Loulou, le petit frère relou de Toni
qui se retrouve dans une position délicate.




Piqûre paralysante, œuvres d’art volées, 
combinaison caméléon, bidouilles informatiques de génie… 
il y a tout ça dans cette nouvelle enquête !




Avec toujours au scénario, Séverine Vidal et bibi,
et aux illustrations, Kim Consigny ! 

lundi 6 mars 2017

Rencontres Incos à Gignac


Je reviens d’une semaine dans le Sud, pas très loin de Montpellier, où j’ai été rencontrer les lecteurs de Mon papy voit la vie en jaune, dans le cadre du Prix des Incorruptibles. A l’invitation de la Communauté de Communes de la Vallée de l’Hérault, je suis allée faire une petite tournée des villages et villes du coin, avec Paul, Adrien et Suzette sous le bras.



De belles rencontres avec des enfants curieux et intéressés, dans les bibliothèques de Saint André, Saint Pargoire, Bélarga, Argelliers, Saint Paul et Montarnaud.

A Montarnaud, justement, ils avaient fait les choses en grand :


Un "mur" de tournesols (la fleur préférée de Suzette)
 


Et sur chaque tournesol, chacun avait écrit un petit bonheur
(toujours comme Suzette, dans son carnet de "petits bonheurs" !)







 Ne sont-ils pas émouvants, ces petits bonheurs d'enfants ? 



Même leurs questions étaient assorties à mon roman ;-) 



Merci à Jessie, bibliothécaire pimpante, passionnée et enthousiaste, pour son travail et son accueil à Montarnaud ! Merci aussi à Elodie l’enseignante, qui avait joué le jeu à fond, avec ses élèves ! Et bien sûr, merci les enfants ♥ On a bien rigolé ensemble :)

Et puis, un grand merci également à tous les élèves rencontrés, ainsi qu'à Estelle et Agnès de la Communauté de Communes pour leur accueil, et aux bibliothécaires et enseignants, qui avaient si bien préparé les rencontres !

J’ai même eu droit à une visite touristique grâce à une adorable bibliothécaire de Saint Paul, qui m’a emmenée voir les merveilles du coin :

 La vallée de l’Hérault 


 Saint Guilhem le désert 



Sa petite place, où j'irais bien boire un café tous les jours... 



Le cloître 



Prochaines rencontres Incos : à Vesoul, au mois de mars et à Plabennec, en Bretagne, en avril. Oui, grâce à Mon papy voit la vie en jaune, je vois du pays !